in

Le défi #4 : 1 mois, 50 pompes

Le fit game en PLS… ou pas !

C’est maintenant devenu une habitude, chaque mois je m’impose un défi dans le but de découvrir de nouvelles expériences, d’apprendre et de me développer. J’ai été végétarien pendant 1 mois, j’ai tenté de créer un jeu mobile en 31 jours, j’ai écrit 30 articles en 30 jours et ce mois-ci je visais un objectif sportif : un mois pour réussir à faire 50 pompes.

Pour atteindre cet objectif, j’ai tout simplement tapé “30 jours 50 pompes” et je suis tombé sur une image proposant un programme pour ce challenge.

Le challenge me semblait réalisable étant donné qu’il trace une courbe de progression plutôt logique. On commence par de petites séries pour ensuite augmenter la dose et atteindre l’objectif fixé : les 50 pompes. Aujourd’hui le résultat est là, j’ai à la fois réussi et échoué à la réalisation de ce défi du mois. Techniquement, je peux faire 50 pompes (et même plus) mais pas en une série. Je dois faire deux séries de 15 et deux séries de 10 pour y arriver.

Dans mon esprit, j’étais censé réussir une série de 50 pompes à la fin du mois de mai. Ce n’est pas le cas. Je suis en bonne voie, je continue encore à m’entraîner durant ce mois de juin en espérant atteindre cet objectif un jour. Je pense que ce résultat est du à mon “background”. Je partais presque de 0. Ça fait maintenant quelque temps que je ne pratique plus vraiment de sport et encore moins d’exercices musculaires pour les bras.

En suivant ce programme, je n’ai rencontré aucun problème jusqu’au huitième jour. Suite à ça, je me suis rendu compte que je peinais à dépasser la barre des 12 pompes en une seule série. J’ai donc du réadapter ce tableau en fonction de mes capacités corporelles. Passé le 8ème jour, je réalisais toujours la quantité de pompes totale mais pas de la manière indiquée. Exemple : le jour 15, je n’ai pas fait 25 – 22 – 25 mais 12 – 12 – 12 – 12 – 10 – 10 – 4 en réajustant les récupérations entre les séries. Je peux donc techniquement faire plus de 50 pompes, mais pas en une fois.

ll n’empêche qu’en un mois seulement, la différence se ressent. J’enchaîne les pompes plus facilement, notamment les 3 premières séries d’une dizaine de pompes. Et physiquement mes bras ont pris en volume. On ne le constate que peu au repos, mais une fois pliés ou en contraction, ça n’a plus rien à voir avec avant. Je pense continuer à m’entraîner un petit peu tous les jours, en travaillant certainement d’autres zones du corps pour voir ce que ça peut donner.

Après 4 mois de défis, je me rends tout de même compte de l’influence de ces challenges sur mon quotidien. Depuis mon mois végétarien, j’ai pas mal réadapté mon alimentation : beaucoup plus de fruits et légumes, moins de viande, moins de sucre, etc. Et les défis de mars et avril m’ont apporté une rigueur et m’ont fait gagner en organisation dans mes projets. Celui de ce mois-ci me donne envie de me remettre un peu plus au sport.

Pour ce qui est de l’objectif du mois de juin, on part sur un objectif culturel : regarder 30 classiques ou films cultes que je n’ai pas encore vu. Soit en moyenne un film par jour pour faire grandir ma connaissance du monde du cinéma (que je pense déjà pas trop mauvaise).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Playlist du mois : les meilleurs titres de mai 2017

Connaissez-vous Borges ?